Après le Louvre, la cité de la bande dessinée s’installe à Abou Dabi… Hum, Hum !

La très sérieuse cité internationale de la bande dessinée et de l’image qui abrite, notamment,  le musée de la bande dessinée à Angoulême, annonce la signature, le 1er avril, d’un accord historique avec l’émirat d’Abou Dabi. Cet accord prévoit, à l’horizon de 2014, l’ouverture d’un musée de la bande dessinée dans l’émirat sous licence de la Cité. L’établissement public d’Angoulême présente même le projet de bâtiment qui abritera les collections du musée de la bande dessinée.

Hum… Hum… Ça sent pas un peu le poisson d’avril tout ça ? Un accord historique le 1er avril ? Et un vendredi, jour de repos dans le monde arabe ?

Plaisant happening institutionnel, drôle et provocateur. Il existe aussi des anticipations auto-réalisatrices… Alors vivement que nous puissions demain admirer les seins de Barbarella sur les murs des palais Arabes en compagnie d’Art Spiegelman avec à la main une bouteille de Loch Lomond du Capitaine Haddock.

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someonePrint this page