Hugo Pratt à la Pinacothèque de Paris

Des masques Mayas, une jolie prisonnière… Ça commence comme une histoire de Corto Maltese cette exposition Hugo Pratt à la Pinacothèque de Paris (du 17 mars au 21 aout).

L’exposition consacrée aux Masques de Jade Mayas qui devait se tenir au mois de mars à la Pinacothèque étant annulée pour « Raison d’État » (affaire Florence Cassez et la dégradation des relations entre la France et le Mexique), l’exposition Pratt a dû être avancée. Tant pis pour les Mayas.

C’est à « un voyage imaginaire » auquel la Pinacothèque nous convie à travers l’œuvre du maître italien. L’occasion de découvrir plus de 150 aquarelles, « pour la plupart peu connues du grand public » affirment les organisateurs, et les planches originales d’une de ses œuvres maîtresse, la ballade de la mer salée.

 

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someonePrint this page