Comment réussir sur le marché de la bande dessinée numérique par David Steinberger (ComiXology)

David Steinberger - ComiXology

L’histoire de ComiXology ressemble un peu à toutes ces belles histoires qui entourent les grandes réussites  des entreprises stars de l’Internet : de Facebook à Microsoft, en passant par Apple. La légende le disputant souvent à la réalité.

David Steinberger est un grand fan de bande dessinée, collectionneur même. Alors qu’il est encore étudiant (il prépare un MBA), et qu’il s’apprête à quitter la maison, il se demande comment il pourrait numériser tous ses vieux comics pour qu’ils puissent le suivre jusque dans sa résidence universitaire.

A la même époque, il rencontre John D. Roberts qui travaille sur une application de pull-list (une pull-list est cette liste de titres que les fans de comics confient à leur libraire pour que celui-ci mette de côté les exemplaires souhaités).

En 2007, les 2 compères remportent un concours de création d’entreprise à la New York University et créent ComiXology.

Cinq ans plus tard, ComiXology contrôle 85 à 95 % de la distribution de bande dessinée numérique en Amérique du Nord.

A l’occasion du Media App Summit qui s’est tenu début décembre à New York, David Steinberger a confié les  techniques de ComiXology pour vendre de la BD numérique. Rien de révolutionnaire cependant, sinon l’adaptation et la systématisation des techniques du e-commerce à la distribution de bande dessinée numérique.

1- Lier les contenus : chaque titre du catalogue peut-être lié à un autre titre du catalogue (série, univers proche, personnage commun…). L’acheteur est ainsi conduit d’un titre à l’autre pour optimiser le panier de commande.

2- Personnaliser l’expérience client : utiliser le parcours client sur le site pour guider ses choix et lui offrir ce qui est susceptible de lui plaire.

3- Créer des boutiques : le client doit pouvoir se repérer à l’intérieur du grand supermarché qu’est un site comme ComiXology. Le fan de Spider- Man sera rassuré de se retrouver dans une boutique Spider-Man. De là il pourra être conduit vers une boutique Marvel…

4- Renouveler la vitrine constamment : Il faut donner au client l’envie de revenir tous les jours au magasin ! Donner l’impression qu’il se passe toujours quelque de nouveau chez ComiXology. Le client ComiXology reçoit un mail quotidien (c’est parfois pénible) pour l’inciter à découvrir « les évènements » du jour.

4- Créer un contenu éditorial : un blog intégré au site (et régulièrement alimenté) comme outil de vente. Les articles du blog conduisant inévitablement vers un contenu disponible à l’achat.

(sources Appnewser)

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someonePrint this page