La manif contre le mariage pour tous dans les blogs BD

Il ne devait pas y avoir beaucoup de BD-Blogueur à la manifestation contre le mariage pour tous. Ou alors ceux qui y étaient n’ont pas eu le temps de faire un dessin. C’est une hypothèse. Sinon, globalement, la blogosphère BD est plutôt « gay friendly ». Ah, les artistes, tous des drogués ou des PD !

Ça me rappelle, au passage, une BD de Regis FrancTonton Marcel capitaine d’industrie, (et là c’est une grosse digression dont je vous demande de m’excuser par avance, je n’avais pas prévu de parler de ça ; je voulais juste vous montrer des dessins que la manif d’hier avait inspirés – mais tant pis, je suis parti et ça ne sera pas long – comme dis ma copine)

Tonton Marcel c’est évidemment Marcel Dassault qui sur ses vieux jours investissait dans la presse l’argent qu’il avait durement gagné en vendant des avions militaires. Bref, dans une des histoires qui composent l’album, son neveu vient lui demander d’investir son argent dans un journal de BD. Le vieux Marcel à moitié sourd n’entend évidemment que « journal de PD ». Le neveu a beau corriger, le vieux n’en démord pas et associe allègrement, jeunesse, drogue et homosexualité. C’est beaucoup plus drôle raconté par Regis Franc dont la lecture des oeuvres complètes devrait être obligatoire dès le collège.

Fermons la digression et revenons aux BD-Blogueur et leur traitement de la manif contre le mariage pour tous (je ne mets qu’une partie du dessin pour que vous alliez voir le dessin dans son ensemble sur les blogs des auteurs).

On commence par Laurel, à la colère douce et un rien ingénue :

Laurel

Maëster dévoile quant à lui les motivations cachées des manifestants.

Maester

La haine ordinaire du côté de Boutanox.

Boutanox

Un point de vue (et une mise en garde ironique) d’un voisin belge, Gus, illustré par Louise.

Louise

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someonePrint this page

4 réflexions au sujet de “La manif contre le mariage pour tous dans les blogs BD”

  1. S’il y a une manif contre les dessins de Maëster, j’en suis. Non pas son humour : ici c’est le seul qui dédramatise cette affaire, mais contre son trait tarabiscoté comme c’est pas permis, une sorte de laideur académique.

    • Les goûts et les humeurs… Zombi a la dent dure ! D’autres avant lui ont usé d’un trait « tarabiscoté » : Egon Schiele, Francis Bacon, Edvard Munch… (toute proportion gardée)

  2. « Tarabiscoté » n’est pas le mot juste ; Franquin est tarabiscoté, mais il sait dessiner, il n’applique pas une recette. Allez voir sur le blog de Maëster la caricature de Jacques Brel qu’il a affichée récemment et vous comprendrez : c’est juste n’importe quoi. Ou, si cette comparaison est plus claire, c’est la différence entre les gueules fabriquées pour les « Guignols de l’Info » et celles en terre cuite peinte modelées par Daumier. Dans le premier cas c’est le travail du latex, dans le second c’est du dessin.
    (Je pense que Maëster a assez de fans pour qu’on puisse se permettre de l’égratigner un peu, non ? C’est pas vraiment le perdreau de l’année).

Les commentaires sont fermés.