Le blog BD du jour : Je te B…

Amandine Brûlée

Du blog BD qui frappe en dessous de la ceinture. Du puissant, suffisamment pour faire oublier toute vulgarité.  Du fantasque et du drôle pour lui pardonner son mauvais goût.

Sans l’accabler de références insurpassables, et juste pour vous situer le niveau, je dirai un Reiser au féminin explorant le domaine de l’intime. Très intime. Ou une Bretecher complètement libérée. On va encore dire que j’exagère.

En réalité il est difficile de qualifier son dessin. On voit qu’elle dessine bien, et qu’elle sait bâcler avec élégance. Elle envoie ces coups de crayons comme des coups de pieds dans la figure (ou comme des coups de b***).

Le blog s’appelle Je te baise, et elle ajoute… avec mes dessins. C’est exactement ça. Dans la provoc sans se forcer ; comme une seconde nature ; sans haine et sans violence. Rafraîchissant, presque.

Numériquement parlant, il y aurait à redire. Le modèle overblog sur lequel elle s’ébat ne facilite pas l’accessibilité à ses dessins. Un effeuillage parfois pénible ; comme une baise maladroite.

J’ai dit « elle » tout du long mais ses dessins ne sont pas signés. Alors j’imagine qu’elle s’appelle Amandine Brûlée comme elle signe dans ses mails.

Amandine Brûlée

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someonePrint this page