1 réflexion au sujet de “Le million pour Yatuu”

  1. Est-ce que l’enjeu de la BD numérique ou la menace pour l’édition traditionnelle, elle n’est pas plutôt là ? Plutôt que dans le turbomédia ? Les éditeurs traditionnels sont passés à côté du phénomène des blogs. Ils n’interviennent que pour récupérer des trucs qui marchent déjà pas mal, comme Vivès ou Bagieu, dont ils essaient de tirer le maximum de profit. J’ai l’impression que les initiatives viennent systématiquement des auteurs, et pas des éditeurs. Produire du Astérix et Obélix ou du Spirou jusqu’à la nausée, c’est-à-dire faire fructifier l’héritage, n’importe quel abruti est capable de faire ça.

Les commentaires sont fermés.