L’image la plus forte du web (oui, carrément)

Malala

D’ordinaire je ne fais pas dans le bon sentiment. Ni dans l’émotion facile. Je parle pour ce qui est de la BD. Dans la vie, vous vous en doutez, je suis un vrai tendre.

Vous vous souvenez sûrement de Malala, cette jeune Pakistanaise de 15 ans que des Talibans tentèrent d’assassiner pour la punir d’un crime odieux. Son crime ? Militer pour que les jeunes filles de son pays puissent aller à l’école.

Gavin Aung Than lui fait de la bande dessinée. Sur son site, Zen Pencils, il part d’une phrase (forte) issue de l’actualité ou prononcée par un personnage historique et l’interprète en bande dessinée. Comme un musicien qui prendrait 3 notes au vol pour en faire une chanson.

La dernière phrase qu’il a choisi d’interpréter est celle de Malaya : I have the right. J’ai le droit.  L’interprétation est extrêmement réussie et vraiment très forte. C’est en anglais mais certaines imagesse passent de mots.

Pour finir sur une note plus légère, Gavin Aung Than, propose quelques unes de ses BD traduites en français et recherche des volontaires pour traduire celles qui ne le sont pas.

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someonePrint this page

1 réflexion au sujet de “L’image la plus forte du web (oui, carrément)

  1. La brute est sentimentale. Que cette brute soit un terroriste ou un chef d’Etat, vous pouvez être certain que c’est toujours par les sentiments que la brute a été entraînée au service d’une cause violente et obscure. Selon moi c’est ce qui explique que la France est un pays beaucoup moins violent et brutal que les Etats-Unis : les Français sont le peuple le moins sentimental du monde.

Les commentaires sont fermés.