Prix de la BD Fnac : Jack London enfin récompensé

Alexandre Bompard - Riff Reb's - Riad Sattouf

Jacques Tardi n’a pas eu le prix de la BD FNAC. Dommage ça m’aurait fait un très bon titre : « Tardi refuse la Légion d’honneur, pas le prix de la BD Fnac ». Ils auraient été contents à la Fnac.

Ceci étant j’ai l’air d’ironiser mais c’est un très bel album qui remporte ce premier prix Fnac : Le Loup des Mers de Riff Reb’s (Soleil). L’album est librement adapté du roman de Jack London. Et Riff Reb’s a une vraie gueule de vieux loup de mer. Alexandre Bompard, le pdg de la Fnac, avait fait le déplacement pour remettre son prix à l’heureux gagnant. Alexandre Bompard a une vraie gueule de jeune loup de terre. Et Riad Sattouf parrainait le tout. Riad Sattouf n’a pas une gueule de loup du tout.

Riff Reb’s frisa néanmoins la faute de goût. Il eut l’outrecuidance en recevant son prix de se déclarer un auteur heureux. On ne dit pas ça monsieur. Un auteur de BD est nécessairement un être profondément désabusé et desespéré. C’est du moins ce qu’on lit dans les journaux.

Et la Fnac avait mis le prix pour le prix. On reste attaché à la BD même si on a quitté Angoulême. Christophe Blain et Barbara Carlotti, invités surprise, livrèrent un magnifique concert dessiné, jaillissement dans le monde réel de l’album La Fille (Gallimard) qui mêle les chansons de l’une et les dessins de l’autre. Mais de ça on en reparle sûrement demain.

Riff Reb's

Riff Reb’s

Riff Reb's - Riad Sattouf

Riff Reb’s et Riad Sattouf

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someonePrint this page