Juanjo Guarnido : une tête de chat ou rien

Juanjo Guarnido

Quand un journal demande une illustration à Juanjo Guarnido, l’auteur de Blacksad le détective privé à tête de chat, il s’attend à ce qu’on lui livre des personnages avec des têtes d’animaux.

Rédac chef’

– Ecoute Juanjo, là ton dessin comme ça je peux pas le prendre…

Juanjo Guarnido

– Il est pas beau mon dessin ?

Rédac chef’

– C’est pas le problème Juanjo… moi j’ai commandé du Guarnido. Ton dessin c’est pas du Guarnido. Ou du 3/4 de Guarnido. Y manque la tête. Je demande pas un chat… OK ! on t’en demande toujours… Pas un chat alors mais au moins un iguane… Un iguane, tu sais faire…

Le dessin sera finalement refusé par le journal ; un journal « suisse-alémanique » précise Juanjo Guarnido sur Facebook.

Le suisse-allemand aime qu’un coucou soit un coucou et qu’un Guarnido ait une tête de coucou.

(le dialogue précédent est vraisemblablement apocryphe)

Blacksad

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someonePrint this page