Quand les éditeurs de comics américains tirent un peu trop sur la couverture

Faire du neuf avec du vieux, telle pourrait être la stratégie à la mode du côté des éditeurs de comics américains.

L’habilité marketing en la matière consistant à éditer un même comics sous des couvertures différentes. Les américains parlent de couvertures alternatives et pratiquent ce sport soit en proposant dès la sortie du comics et simultanément plusieurs couvertures pour strictement le même contenu ; soit en proposant une nouvelle couverture à l’occasion d’une réédition.

Johanna Draper Carlson de Comics Worth Reading a recensé et distingué parmi les sorties comics de la semaine du 21 août 2013 aux Etats Unis ceux qui offraient un contenu inédit de ceux qui consistaient en une réédition d’un contenu existant sous une nouvelle couverture.

Sur les 167 comics parus la semaine observée, 43 % sont des rééditions sous couverture alternative de comics déjà parus.

La couverture de Lucio Parillo du numéro 32 de Vampirella chez Dynamite Entertainment.

vampirella2

La couverture de Fabiano Neves pour le même numéro 32 de Vampirella du même éditeur et avec la même date de parution.

vampirella1