Bande dessinée numérique : portrait de lecteurs

Le lecteur de bande dessinée numérique est-il un être à part ? Pour le savoir Comixology, le leader de la distribution de BD numérique, a interrogé ses clients. Le résultat tient dans une infographie très synthétique mais qui dessine à grand trait le portrait d’un lecteur assez banal.

Le lecteur numérique est au final un grand lecteur, cultivé, sportif et avec un pouvoir d’achat important. Je sur-interprète ? Tu vas me faire confiance parce que c’est tout en anglais.

D’abord précisons que dans le cas présent, le lecteur est américain.

Il dépense en moyenne 100 $ (75 euros) par an en BD numérique. Ils sont quand même 25 % à dépenser plus de 400 dollars par an (300 euros).

Il lit sur tablette à 80 %. La lecture sur portable n’est plébiscitée que par 36 % des personnes interrogées. L’ordinateur de bureau est juste au-dessus du portable avec 44 % des citations. C’était certainement une question à choix multiple sinon ça fait beaucoup de %.

Et à part la BD ? Ils sont 30 % à lire tous les jours (des livres… oui parce que la BD ce ne sont pas des livres). 36 % font du sport en moyenne 2 à 3 fois par semaine.

Enfin le lecteur de BD numérique est une personne bien élevée (mais ça on s’en doutait) :  ils ne sont que 25 % a avoir téléchargé illégalement des BD.

Comixology

En cherchant bien on retrouve cette infographie sur le tumblr de Comixology

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someonePrint this page

1 réflexion au sujet de “Bande dessinée numérique : portrait de lecteurs”

Les commentaires sont fermés.