En automne les revues BD fleurissent à la pelle

Vous vous souvenez de cette chanson de Francis Cabrel qui disait « On doit être hors-saison… » ? (oui je sais, je chante mal). A l’heure où les feuilles tombent des arbres, les revues BD fleurissent sur les étagères de nos libraires. Pas moins de 3 nouvelles revues pour cette automne.

La Revue Dessinée

La Revue Dessinée d’abord, trimestriel numérique et papier, dont le lancement le 12 septembre à connu un gros succès ; quelques jours après sa sortie il était déjà presque impossible de trouver la revue en librairie. La BD au service du documentaire et du reportage. La saga du gaz de schiste en BD, il faut oser mais ça se tente. (14,25 euros)

Papier

Papierdes éditions Delcourt, plus léger, constituée de récits courts et initié par l’incontournable Lewis Trondheim. Au sommaire Guy Delisle, Pénélope Bagieu, Jimmy Beaulieu, Elosterv…  Pour mes yeux fatigués, le format « manga » de la revue ne facilite pas toujours la lecture. Mais je suis un vieux bonhomme. (9,45 euros)Mon Lapin

Une résurrection enfin, avec Mon Lapin, la revue de L’association avec un numéro 1 pour une nouvelle formule, au sommaire de laquelle on trouve Florent Ruppert, Jérôme Mulot, Anouk Ricard, Berberian, François Ayroles…  (9,50 euros)

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someonePrint this page