Le festival d’Angoulême dévoile la liste des auteurs éligibles au Grand Prix. Nous on vous révèle le gagnant !

Grand Prix Festival Angoulême

Chaque année le festival de la bande dessinée d’Angoulême remet son grand prix à un auteur « en récompense de sa contribution à la bande dessinée ». L’heureux élu devient président de l’édition suivante du festival.

Le FIBD (Festival International de la Bande Dessinée) vient de dévoiler les 25 auteurs éligibles au Grand Prix de la Ville d’Angoulême 2014. Le mode de désignation ? un vote dont la clarté ne saute pas immédiatement aux yeux : « Cette liste de 25 noms est soumise au vote des auteurs professionnels de bande dessinée, inscrits par les maisons d’édition auprès de l’organisateur ».

Une sorte de grand tirage au sort, en réalité. Lorsque que l’on regarde l’affiche annonçant l’élection, on serait presque tenté de parler de mauvais sort tant elle ressemble à un faire-part.

Au Rapide du Web le sort on laisse ça aux cartomanciens, aux oracles et autres mystiques. Ici nous ne croyons qu’à la Raison et à la Science.

Je vous donne la liste d’abord afin que vous vous fassiez votre petite idée :

Les 25 nominés sont (j’ai toujours rêvé d’écrire cette phrase) :

Binet – Christophe Blain – Charles Burns – Pierre Christin – Daniel Clowes – Richard Corben -Bernard Cosey – Étienne Davodeau – Nicolas de Crécy – Edika – Emmanuel Guibert – Hermann – Alejandro Jodorowsky – Manu Larcenet – Milo Manara – Lorenzo Mattotti – Alan Moore – Katsuhiro Otomo – Quino – Marjane Satrapi – Joann Sfar – Jiro Taniguchi – – Jean Van Hamme – Chris Ware – Bill Watterson.

Que nous disent les chiffres :
1- Sur les 40 dernières éditions, l’Elu a en moyenne 51 ans
2- Il a au minimum 31 ans et au maximum 76 ans
3- C’est dans 99 % des cas, un dessinateur. Seul Lob en 1986 a été récompensé pour son travail de scénariste
4- 73 % des Grands Prix sont français
Ensuite on remue tout ceci de façon scientifique et on fait marcher son sens de l’analyse (et sa mauvaise foi).
Vous n’avez pas remarqué quelque chose dans cette liste de 25 ? Il y a beaucoup de scénaristes, non ? Alors que selon les chiffres, ils n’ont aucune chance.
Ce qui nous permet d’affirmer de façon toujours extrêmement rigoureuse et scientifique que le Grand Prix 2014 sera attribué à un scénariste !
Lequel, me demanderez-vous ?
  • Pierre Christin : Français certes mais discret et un peu en marge de la profession ; et à 75 ans on est dans la tranche d’âge un peu haute.
  • Jodorowsky: 84 ans et Chilien en plus. Sur cette tranche d’âge et ce continent, il est barré par Quino.
  • Jean Van Hamme : trop de succès et donc trop de jalousies dans la profession.
  • Alan Moore : vous me voyez venir… Je l’affirme, c’est lui sans aucun doute. 60 ans, la fleur de l’âge. Un anglais en plus ! Il n’y en a jamais eu des anglais à Angoulême (vous allez me dire et mes 76 % de français de tout à l’heure, j’en fais quoi. Je vous réponds que dans les 10 dernière éditions du festival, 40 % des Grands Prix étaient étrangers). En plus il a déjà eu un prix en 1989 pour Watchmen. Il connait déjà la maison.
Voilà pour la 41 ème édition du FIBD.
Dans un prochain article, je vous donne le tirage du Loto du samedi 11 janvier 2014.
Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someonePrint this page