A la Saint Eisner je lis un roman graphique

Will Eisner

La Saint Eisner n’existe peut-être pas mais la semaine Will Eisner existe, elle.

Chaque année une semaine dédiée à l’oeuvre d’un des maîtres de la bande dessinée américaine. L’occasion aussi à travers une série d’événements de promouvoir le 9ème art aux Etats-Unis (au-delà du comics) et de faire lire des romans graphiques.

Même la cité de la bande dessinée d’Angoulême se joint à la fête (heureux hasard ?) avec la mise en avant d’une planche du Spirit, le héros masqué de Will Eisner :

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someonePrint this page