Grosse vente BD chez Christie’s : en avril tu vas te découvrir de plusieurs fils

Christie’s met la bande dessinée aux enchères. Pas Agatha (tu es lourdingue parfois ami lecteur) mais Christie’s la très respectueuse société de ventes aux enchères londonienne (fondée en 1766 comme Agatha). La BD, à ce que l’on raconte, c’est une première chez la vieille anglaise.

Et ça se passe en France. Les anglais pour les théières en porcelaine, il y a des connaisseurs ; pareil pour des peintures de la Tamise sous la brume, tu trouveras des acheteurs à London. Mais de la BD, niveau prix, le climat parisien est plus favorable.

Ils n’ont pas fait les choses à moitié les Britons. Un catalogue de plus de 300 pages. A vu d’œil, plus de 600 lots. Ils sont tous là : de Hergé à Uderzo, en passant pas Hugo Pratt, Gotlib, Moebius, Franquin, Chaland, Eisner, Jacobs, Morris, Fred, Reiser, Loustal

Mais halte là, on vient de dépenser plusieurs décennies de SMIC en 2 lignes. La vente c’est le 5 avril mais les lots seront exposés du 2 au 4 avril (9 avenue Matignon, Paris).

Je vous fais quand même une petite sélection, pour rêver ou pour si vous avez un peu d’argent de côté.

Yslaire – planche originale de Sambre (tome 1) – 4000 à 5000 euros (estimation). Pour le souvenir d’un frisson à la lecture de cette planche de Sambre.

Yslaire

Tardi, la véritable histoire du soldat inconnu. 10 000 à 12 000 euros. Pour le petit dessin en bas de la planche (pour Sonia et Tara, signé Tardi).

Tardi

Uderzo, couverture originale du Devin. 150 000 à 170 000 euros. Pour assurer nos vieux jours.

Uderzo

Brüno, Tyler Cross. 3 000 à 3 500 euros. Un dessin qui n’a pas 1 an. L’encre doit être encore fraîche.

Tyler Cross

Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on FacebookShare on Google+Email this to someonePrint this page